Rencontre du groupe tricot chez Odile Boone les 20 et 21 mai 2017   

20170521_171533

 Rendez-vous printanier en Picardie pour le groupe tricot. Nous nous sommes retrouvées à la ferme d'Odile Boone pour ces deux journées de mai assez ensoleillées et même suffisamment belles et chaudes pour que le dimanche nous nous installions dehors. Nous étions quatre membres du groupe : Odile, Isabelle Boulangé, Geneviève, coordinatrice du groupe et moi-même. Nous avions retenu le thème des fleurs au crochet ou au tricot. Nous pouvons dire que pendant ces deux journées nous avons vraiment réalisé un parterre : pensées, muguet, camélia au crochet pendant que je réalisais des feuilles d'automne au tricot, non par soucis de décalage mais par la nécessité d'orner un châle et des mitaines. Odile, elle, avait en tête de fleurir ses chapeaux, bonnets et bérets tricotés avec le poil des lapins angora de son élevage. Ce fut une réussite, chaque couvre-chef a trouvé sa fleur ! Quelle productivité ! Isabelle B. s'est lancé dans la confection d'un camélia à porter en broche, magnifique, à épingler dans les grandes occasions, et pourquoi non plus dans les plus petites ? Geneviève crochetait également des fleurs, des petites pensées, des grandes pensées...Et n'hésitait pas à nous prodiguer ses précieux conseils de professionnelle. Le tout dans une ambiance tricot-thé-café bien sympathique et évidemment propice aux papotages ! Nous avons refait le monde du tricot !

 Nous avions amené des brochures de modèles diversifiés. Nous avons pu ainsi deviser sur la qualité des explications parfois claires, parfois obscures ! L'essentiel étant d'avoir du choix et heureusement que Geneviève était là pour rendre parfois les explications plus limpides !

20170520_165316    20170520_165326 20170520_171133   20170520_191745

 Remercions beaucoup Odile et Dominique pour leur accueil, pour nous avoir ré expliqué l'élevage de ses lapins, la transformation de leur poil...Nous avons pris nos repas à la table familiale, occupé à la fois les chambres de sa maison et la magnifique salle atelier-boutique d'Odile. Sans compter sur la jolie promenade du dimanche matin, dans les champs de Picardie, avant de reprendre aiguilles et crochets.

Isabelle Normand